Sa filiale locale Proalco SAS intégrera Almasa au sein d'une co-entreprise détenue à 50% par les deux groupes. Almasa dispose de sites de production dans le centre et sur la côte de la Colombie. Le partenariat entend créer de la valeur en combinant l'expertise et les ressources pour offrir des solutions et des produits en fil d'acier existants et nouveaux sur le marché, explique Bekaert.

La fusion vise à promouvoir l'emploi, à engendrer des opportunités d'exportation et à faciliter la fourniture de fil d'acier pour une co-entreprise de systèmes de ressorts pour matelas récemment créée par Bekaert à Malambo, dans le département d'Atlantico.

Bekaert Ideal Holding (dont Bekaert détient 80% des parts) et Almasa SA détiendraient chacune 50% de Proalco SAS après la fusion. La transaction est soumise aux approbations réglementaires et devrait être conclue avant la fin de l'année 2020. Elle ajoutera environ 20 millions d'euros au chiffre d'affaires de Proalco SAS, qui était de 65 millions d'euros l'an dernier.