BeWeb démocratise la pub en ligne

Entreprises & Start-up

Pierre-François Lovens

Publié le

BeWeb démocratise la pub en ligne
© Johanna de Tessières

Malgré un début d'année 2008 que l'on annonce en mode mineur, les investissements publicitaires réalisés en Belgique sur Internet connaissent des taux de croissance à faire pâlir d'envie les autres supports (audiovisuel, presse écrite, etc.). En 2006 et 2007, la croissance a franchi, à chaque fois, la barre des 60 pc ! Seul bémol : Internet reste à ce jour un média marginal pour les annonceurs, avec une part du gâteau publicitaire global comprise - selon les calculs - entre 3 et 5 pc (contre 37 pc à la télé et 24 pc à la presse quotidienne).

Tout indique que la publicité en ligne possède un gros potentiel d'investissements. Encore faut-il convaincre les annonceurs de se lancer à l'eau. Actuellement, seules les grosses entreprises ont franchi le pas. Les autres, dont les PME, restent au balcon. Mais leur attitude pourrait évoluer avec le lancement par BeWeb, régie leader sur le marché belge (lire ci-contre), de la "Click Box". "Notre ambition est de démocratiser la publicité en ligne, avec un outil pour tous ceux - PME, indépendants, commerçants - qui souhaitent communiquer sur Internet facilement et à moindre coût" , expose Bruno Van Boucq, administrateur-directeur de BeWeb. Les actionnaires de la régie ont investi 1 million d'euros en recherche et développement pour la réalisation de ce projet (1). "On a déjà eu des demandes de régies étrangères pour utiliser la "Click Box". Mais, pour l'instant, on veut privilégier le marché belge."

En 1 heure, c'est en ligne

Comme son nom l'indique, "Click Box" fonctionne sur le principe du "coût par clic". En d'autres termes, un annonceur ne paiera pas pour être présent sur Internet mais seulement lorsqu'un internaute-client potentiellement intéressé par son produit ou service cliquera effectivement sur son annonce. Cette technique diffère de celle dite du "coût au mille" qui consiste, pour un annonceur, à acheter des espaces déterminés (sous la forme, par exemple, de bannières publicitaires) sur des sites choisis à l'avance. Avec la "Click Box", BeWeb et l'annonceur éditent une publicité qui va toucher l'ensemble des sites et évoluer dans le temps. "Notre logiciel va rapidement optimiser les sites et les sections de sites à privilégier. Une campagne sera donc vue là où elle aura le plus d'impact" , indique Bruno Van Boucq.

Une campagne "Click Box" se déroule en trois phases. Un : l'annonceur envoie à BeWeb le titre, le texte et le visuel de sa publicité. Deux : l'annonceur définit le budget de sa campagne (100 euros minimum) et le coût par clic (à partir de 0,20 euro). Trois : la campagne est mise en ligne. "En l'espace d'une heure, une campagne peut être mise en ligne" , assure le directeur de la régie.

Pour Bruno Van Boucq, la "Click Box" - qui se rapproche des célèbres liens sponsorisés de Google - devrait permettre d'élargir le cercle des annonceurs belges en ligne (un bon millier actuellement). "Notre cible est constituée par les 50 000 entreprises ayant un site Internet en Belgique" , conclut Bruno Van Boucq.

A lire également

Libre ECO

Immobilier pour vous