La baisse du tourisme et les mesures sanitaires ont eu un impact sur les soldes d'été. Les ventes sont globalement en recul de plus de 20 % par rapport à l'année dernière, alors que les stocks étaient très importants et les pourcentages de réduction élevés dès les premiers jours. 

Près d'un commerçant sur deux (49,4 %) estime que son activité est en péril bien que le confinement ait boosté leur présence et leurs ventes en ligne. Seulement 16,5 % d'entre eux annoncent des ventes légèrement supérieures à celles de l'an dernier et 9 % constatent des ventes équivalentes. Sur le total des commerçants sondés, près d'un sur cinq estime le recul à plus de 40 %. 

Si la situation ne s'est pas améliorée d'ici la fin de l'année pour la période des fêtes certains pourraient déposer le bilan.