La compagnie Qatar Airways a demandé mercredi à l'Arabie saoudite, aux Emirats arabes unis, à Bahreïn et à l'Egypte des compensations de 5 milliards de dollars (4,3 milliards d'euros) pour lui interdit l'accès à leurs espaces aériens.

Dans un communiqué, la compagnie a indiqué vouloir obtenir "ces réparations des pays du "blocus aérien" pour leurs actions consistant à écarter Qatar Airways de leur marché et à l'empêcher d'utiliser leurs espaces aériens.