BNP Paribas a provisionné environ un milliard d'euros en vue des bonus de ses traders un milliard d'euros de plus en 2009 qu'en 2008. La banque a confirmé auprès de la presse française l'information que le quotidien Libération avait décelée dans les comptes semestriels de la banque et qui fait beaucoup parler d'elle dans l'Hexagone moins d'un an après le choc de la crise boursière.

"Le chiffre d'un milliard calculé par Libération est proche de la réalité mais, en tout état de cause, les provisions pour bonus effectuées en cours d'année sont virtuelles puisque ces bonus ne sont décidés qu'en fin d'année, au vu des résultats effectifs de l'exercice", annonce BNP Paribas dans un communiqué. La banque française, dont l'Etat belge détient 9,8 pc des actions et 11,6 pc des droits de vote, assure cependant se conformer aux recommandations du G20. La banque de financement et d'investissement concernée par cette provision emploie 17.000 collaborateurs.

BNP Paribas a annoncé, mardi, avoir dégagé un bénéfice net en hausse de 6,6% à 1,604 milliard d'euros au deuxième trimestre grâce notamment à des résultats meilleurs qu'attendu dans ses activités de marché et principalement suite au rachat d'une partie de l'ex-Fortis.