BRUXELLES 03/02 (BELGA)

Un arrêt de travail spontané, dans la nuit de jeudi à vendredi, a perturbé l'activité du centre de tri postal de Bruxelles X, a déploré vendredi midi la direction de bpost. La semaine dernière, la CSC avait déposé un préavis de grève national couvrant toutes les actions de mécontentement du personnel. Selon bpost, le mouvement de cette nuit n'avait pas été annoncé et "a eu un impact important sur la distribution du courrier dans l'ensemble de la Région bruxelloise". "Concrètement, cela signifie que les clients recevront leur courrier avec du retard et que les facteurs à Bruxelles seront dans les prochains jours confrontés à une surcharge de travail", dénonce bpost.

Les paquets, eux, ont été moins touchés, 90% d'entre eux ayant pu être distribués.

"La grève a été lancée sans motivation concrète, ni exigence précise et n'est donc pas en ligne avec l'exercice du droit de grève", poursuit l'entreprise, selon laquelle "cette action est en contradiction complète avec les accords conclus avec les représentants de la CSC-ACV pour reprendre le dialogue social d'une manière constructive à partir du lundi 6 février."

"La direction prendra toutes les mesures nécessaires, y compris juridiques, afin de garantir l'emploi et de préserver le futur de l'entreprise", conclut-elle.