Paradis fiscaux

La Suisse et Monaco "blanchis" in extremis

Plusieurs pays, dont la Suisse et Monaco, ont réussi à sortir de la liste "grise" des paradis fiscaux avant le début jeudi du sommet du G20 à Pittsburgh (voir en page 25) où la question des sanctions contre ces "territoires non-coopératifs" doit être abordée. "Il y a un mouvement général pour tenter de sortir de la liste avant la fin du G20" vendredi, a indiqué une source proche du dossier. En signant une nouvelle convention d’échange d’informations fiscales jeudi, la Suisse touche au but : elle va atteindre le seuil requis de douze accords et sera officiellement "blanchie" vendredi, a annoncé l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). (AFP)