Banque centrale

Pas de femmes au top de la BCE : une action en justice ?

Les dirigeants des groupes politiques du Parlement européen se réuniront mardi et pourraient discuter d’une action en justice pour protester contre l’absence de femmes au directoire de la Banque centrale européenne, a-t-on appris lundi de source proche du dossier. La commission des affaires économiques du Parlement européen a reporté sine die l’audition du Luxembourgeois Yves Mersch, candidat au directoire de la BCE, faute de candidature féminine à ce poste. Cela bloque sa nomination pour l’instant, alors que le poste est vacant depuis fin mai. Si M. Mersch est nommé, le conseil des gouverneurs de l’institut de Francfort, qui regroupe les six membres du directoire et les 17 présidents des banques centrales des Etats membres, et où aucune femme ne siège plus depuis 2011, sera exclusivement masculin au moins jusqu’en 2018, sauf décès ou démission de l’un de ses membres. (AFP)