Banque centrale européenne

Le Parlement européen entend féminiser la BCE

Le Parlement européen a rejeté jeudi la candidature du luxembourgeois Yves Mersch au directoire de la Banque centrale européenne en estimant que cet aréopage chargé de veiller sur la monnaie commune devait faire une place aux femmes. Les six membres du directoire de la BCE sont des hommes depuis l’origine de l’institution en 1998, tout comme les 17 membres de son conseil formé des gouverneurs des Banques centrales des Etats membres. Le vote, qui s’est exprimé par 325 voix contre 300 et 49 abstentions, est consultatif et ne devrait pas empêcher le Conseil européen d’entériner la nomination de l’actuel gouverneur de la BCE dont les qualités ne sont pas contestées. (APP)