L'entreprise explique cette décision par une volonté de réduction de ses coûts dans le contexte de crise sanitaire.