La banque privée Degroof Petercam a annoncé vendredi par voie de communiqué que Bruno Colmant va reprendre la “direction directe” du private banking en sus de son rôle de CEO “avec l’objectif de faire évoluer ces activités à l’instar d’autres activités au sein du groupe, telles que la gestion institutionnelle, Asset Services et l’investment banking qui ont enregistré des performances records en 2020”.

Même si ce n’est pas écrit noir sur blanc, celui qui occupait le poste, Steve De Meester, un ancien de la Deutsche Bank où il faisait du personal banking arrivé il y a un an exactement chez Degroof Petercam, ne répondait pas aux attentes de la banque et n’avait sans doute pas non plus le profil adéquat pour ce poste.

Erreur de casting

Comment expliquer cette erreur de casting et aussi le fait que le conseil d’administration présidé par Gilles Samyn ait choisi de donner une responsabilité supplémentaire à Bruno Colmant ? “La nomination de Bruno à ce poste assure la continuité pour les équipes et envers les clients”, souligne Gilles Samyn dans le communiqué. “C’est très compliqué de trouver un patron du private banking qui est bon avec les clients, les équipes et les autres managers”, nous explique un expert du secteur.