La direction de la compagnie aérienne Brussels Airlines demande l'intervention d'un conciliateur social, dans la cadre des discussions en cours avec les syndicats, et demande aux pilotes de faire des efforts structurels dans le cadre des réductions de coûts réalisées par la compagnie, a-t-on appris lundi auprès de cette dernière. 

Les pilotes avaient proposé, en réponse au plan de restructuration de Brussels Airlines, de réduire de 45% leurs salaires jusqu'en 2023. Une proposition accueillie froidement par la direction.

Frappée de plein fouet par la crise du coronavirus, la compagnie Brussels Airlines a annoncé le 12 mai un plan de restructuration qui menace jusqu'à 1.000 emplois au sein de la compagnie aérienne, soit 25% du personnel.