La plus grande différence observée en comparant les chiffres du mois de janvier 2009 à ceux de janvier 2008 concerne le transport de fret. Celui-ci a diminué de 50%. Cette récession est observée tant dans les vols tout cargo que dans celui du fret à bord des vols passagers.

"Si on neutralise l'effet du déménagement d'une partie des opérations de DHL au printemps 2008, la baisse est de 38%", précise Brussels Airport. "Le transport de fret connaît une forte baisse au niveau mondial en raison de la récession économique."

L'aéroport confirme cette tendance aussi par la diminution du volume de fret en provenance d'Asie. "La date du Nouvel An chinois est tombée très tôt cette année, à la fin janvier, avec pour conséquence un volume de fret en provenance d'Asie moins volumineux".

L'aéroport estime que la diminution de 15% nombre de ses passagers est "conforme à la tendance observée dans d'autres aéroports européens". Il souligne également que l'aéroport avait réalisé une croissance de 15% dans ce secteur l'année dernière. Brussels Airport relève que la baisse de fréquentation de ses lignes se situe essentiellement dans les vols court-courriers en Europe. La société pense que les conditions climatiques hivernales peuvent être une des raisons de cette diminution.

L'aéroport pointe aussi le déménagement de la société DHL pour expliquer la diminution de 18% du nombre de vols. "Sans l'effet DHL, la baisse serait de 14,2%. Le nombre de mouvements d'avions tout cargo n'a baissé que de 7,7% tandis que ceux transportant des passagers a diminué de 16,1%", conclut Brussels Airport.