Fin des ennuis pour les magasins d'usine Cameleon: le Tribunal de commerce de Bruxelles a donné son feu vert au plan de Famous Clothes (Cameleon) pour sortir de la réorganisation judiciaire (une forme de concordat permettant à l'entreprise en difficulté de se mettre à l'abri de ses créanciers pour tenter de poursuivre son activité). Ce plan, explique l'entreprise, "est soutenu par plus de 85% des fournisseurs et par l’ensemble des partenaires financiers de l’entreprise". Après avoir taillé les parts déficitaires de ses activités, "celle-ci va maintenant pouvoir se concentrer sur ses activités les plus rentables : les comptoirs Cameleon à Woluwe et Genval et le site de vente en ligne Snapstore, qui représentent un total de 180 emplois". Le retour à l’équilibre financier est prévu dès 2015.