Pour nombre de sous-traitants, l'impact du licenciement massif annoncé chez Caterpillar Gosselies est encore inconnu. C'est le cas de la succursale de l'entreprise Yusen Logistics Benelux installée à Courcelles, fournisseur de service logistique pour Caterpillar : « On voit nos activités diminuer depuis août 2012. Le volume de la production baisse considérablement », explique Hans Snellings, le directeur de cette succursale.

La nouvelle de la restructuration de Caterpillar n'étonne donc pas outre mesure. « Au vu de la baisse d'activités que subit Caterpillar depuis plus de six mois, on s'y attendait un peu. Mais on est vraiment surpris par l'ampleur de cette nouvelle » confie Hans Snellings.

Depuis l'année dernière, cette succursale a diminué progressivement ses effectifs. Ils ne sont plus aujourd'hui que 150 travailleurs, ce qui représente une baisse de 30% par rapport à 2012. Les intérimaires ont été les premières victimes et les contrats à durée déterminée n'ont pas été renouvelés.

Mais ces mesures n'ont pas suffit. Aujourd'hui, près d'un tiers des travailleurs toujours présents sont au chômage économique.

Il faut dire que Caterpillar représente pour cette entreprise plus de la moitié de la part du chiffre d'affaires.

Aucune mesure de restructuration n'est encore prévue à l'heure actuelle. La direction attend que les informations soient plus précises avant de prendre une quelconque décision.