Ce samedi, la deuxième édition des Journées "Chantiers ouverts" organisée par la Confédération construction aura lieu dans tout le pays. Plus de 130 chantiers ouvriront exceptionnellement leurs portes à un large public, depuis Herbeumont dans le Luxembourg jusqu'à Furnes en province de Flandre occidentale. Des dizaines de milliers de Belges auront l'occasion unique de faire connaissance avec le monde diversifié de la construction : chantiers résidentiels, travaux routiers, hospitaliers, musées, projets logistiques, environnementaux.

Cette année la Journée "Chantiers ouverts" reflète deux tendances : celle du dynamisme économique du secteur et l'importance que celui-ci accorde au développement durable.

En de multiples endroits, les familles pourront visiter des chantiers de construction de logements à divers stades d'exécution. La construction n'est pas que résidentielle. Elle se veut également tournée vers les défis sociétaux de demain : rénovation des noyaux urbains, vieillissement de la population, possibilités logistiques nouvelles, culture, sports et loisirs, etc.

La Journée "Chantiers ouverts 2008" montrera que le secteur de la construction, en construisant des usines, des centres logistiques, des voiries, des ponts et infrastructures ferroviaires, contribuera ainsi à développer le potentiel économique du pays, insiste le secteur. " Les visiteurs seront traités comme des rois par leurs hôtes entrepreneurs, qui répondront avec simplicité et cordialité à toutes leurs questions. Ils pourront voir de près les machines les plus impressionnantes, les voir au travail et même quelquefois les conduire ", souligne, enthousiaste, la Confédération construction.

Le secteur de la construction a occupé l'an passé quelque 255 000 personnes : 205 000 ouvriers et 50 000 indépendants, soit à un niveau record, le plus élevé atteint durant le dernier quart de siècle. Il représente près de 7 pc de l'emploi privé.