Cécile Casterman, un des scientifiques qui a découvert les nanobodies est décédée mercredi dernier, indique la VUB vendredi. Cette découverte avait mené à la création de la société Ablynx. Cécile Casterman, professeur émérite et professeur à la VUB durant des années, a découvert en 1989 avec son mari Raymond Hamers, également professeur à la VUB, l'existence des nanobodies. Il s'agit d'anticorps se trouvant dans le sang des dromadaires, lamas et autres camélidés. Ces animaux ont de petits anticorps qui les rendent intéressants en tant que blocs de construction ou "nanobodies" pour un médicament.

Cette découverte avait conduit en 2001 à la création de la spin-off de la VUB Ablynx. L'entreprise gantoise a remporté un important succès grâce au développement d'un médicament contre la maladie rare et potentiellement mortelle de la coagulation sanguine TTP. Le géant français Sanofi a acquis Ablynx en 2018 pour 3,9 milliards d'euros.