C'est une importante délégation qui va participer à la mission économique présidée par le prince Philippe et organisée du 3 au 8 novembre à Bahrein et au Qatar. Elle compte pas moins de 102 entreprises belges dont 25 sont membres d'Agoria (Fédération des entreprises technologiques).

Cette mission vise quatre marchés spécifiques : le secteur financier (en particulier pour les solutions informatiques), le pétrole, le gaz et la pétrochimie, le secteur médical et, enfin, la construction ainsi que le marché des événements sportifs.

Pour le marché bancaire, citons parmi les participants les entreprises Callataÿ & Wouters et Vasco Data Securities. "Bahrein se présente comme le centre financier du Moyen-Orient", a expliqué, hier, Peter Demuynck, directeur des "affaires internationales" chez Agoria.

Pour le marché du pétrole et du gaz au Qatar, citons parmi les entreprises participantes Deme (dragage), Sarens (entreprise spécialisée notamment dans le transport et la manutention des marchandises lourdes; elle faisait partie des nominés pour le prix de l'entreprise flamande de l'année). Le Qatar (qui affiche la troisième réserve mondiale en gaz) représente un potentiel d'investissement de 25 à 30 milliards d'euros d'ici 2010.

Troisième cible : le marché médical. D'où les participations de plusieurs entreprises connues (car cotées) telles que Barco, IBA, Agfa Gevaert. Le Qatar projette l'ouverture de plusieurs hôpitaux ou centres médicaux. Montant en jeu : 2,5 milliards d'euros.

Et, enfin, il y a le marché des événements sportifs qui attire des entreprises comme Barco, Besix (projets de construction) ou I-movix (caméras numériques).

La ville de Doha (capitale du Qatar) a posé sa candidature pour les Jeux olympiques de 2016. Le Qatar a un programme de construction de 40 nouveaux hôtels d'ici 2010. L'investissement total estimé est de 10 milliards.

"Il est rare qu'une mission couvre autant de secteurs", a précisé, hier, Peter Demuynck. Le montant total des investissements pour les 4 marchés est de 40 milliards d'euros d'ici 2010.