Center Parcs Europe va supprimer, d'ici janvier prochain, 171 emplois à temps plein, dont 26 en Belgique, selon un communiqué du groupe de loisirs.

«Cette restructuration touche les parcs belges, néerlandais et allemands», a expliqué Monique Dekking, la porte-parole du groupe européen.

«L'entretien des parcs va être organisé de manière différente, avec une seule équipe pour plusieurs centres au lieu d'une équipe d'entretien par parc. Des emplois vont également être supprimés dans les activités de secrétariat», a-t-elle précisé.

Center Parcs compte 16 centres de vacances aux Pays-Bas, en Allemagne, en France et en Belgique où 26 emplois sur 1906 vont donc disparaître.

Parallèlement, 108 employés sur 4970 devront quitter l'entreprise aux Pays-Bas et les parcs allemands perdront 37 travailleurs à temps plein, sur un total de 1400. «En France, pratiquement rien ne changera. Un nouveau parc sera même ouvert en 2007», a encore ajouté la porte-parole.

La direction s'est enfin engagée à limiter le nombre de licenciements secs et à rechercher, au sein du groupe, des alternatives pour les travailleurs concernés.

© La Libre Belgique 2005