A l'aveugle, signe incontestable d'objectivité, et parmi des centaines d'autres bières en provenance du monde entier, ce qui rend la récompense encore plus fameuse, un jury de professionnels réuni à Londres a désigné la Tripel Karmeliet belge "World's Best Ale 2008". Une véritable consécration pour la brasserie Bosteels (Buggenhout) qui a créé cette bière haute fermentation au début des années 90, à base d'orge, de froment (pour la fraîcheur) et d'avoine (pour le moelleux), et la brasse depuis 1996.

"A dire vrai, explique Antoine Bosteels, le jeune patron de cette brasserie familiale, seul représentant de la septième génération, la Tripel Karmeliet a passé au fur et à mesure les épreuves de ce concours qui l'ont consacrée d'abord "Gold/Blond Strong Pale Ale - Abbey", catégorie dans laquelle nous l'avions inscrite, puis "Word's Best Strong Pale Ale", ensuite "World's Best Pale Ale" et enfin, parmi vingt gagnants, "World's Best Ale". C'est magnifique pour nous et c'est également la preuve que la Belgique est et reste un terreau important pour la bière."

Créée en 1791, la brasserie Bosteels est restée dans le giron de la même famille et au même emplacement, au coeur de la commune de Buggenhout. Par contre, ses produits ont évolué. Actuellement, trois bières "spéciales de dégustation" y sont brassées de manière artisanale : la Tripel Karmeliet (près de 50 pc de la production), la Pauwel Kwak (une bière brassée à l'origine dans une auberge située entre Gand et Malines, récupérée dans les années 70 par la brasserie Bosteels et représentant également près de la moitié de la production) et la Deus (lancée sur le marché il y a environ six ans, moins de 1 pc de la production). De taille modeste (50 000 hectolitres par an), la brasserie a effectué de gros investissements et devrait encore en faire qui, à terme, pourraient lui faire doubler sa capacité. Mais on n'en est pas encore là.

Actuellement, la question est de savoir... où encore trouver de la place sur l'étiquette de la Tripel Karmeliet. Car elle a déjà récolté plusieurs médailles dans le passé (en 1998 et en 2000 aux Etats-Unis et en 2005 en Allemagne), qui figurent sur la bouteille...