Marc Biron va prendre la place de Françoise Chombar en tant que PDG de la société spécialisée dans les puces électroniques Melexis. Après 18 ans au poste de PDG, Françoise Chombar accompagnera son successeur au cours des prochains mois, puis deviendra à son tour présidente à la place de Roland Duchâtelet.

Melexis a réussi à augmenter ses ventes de 4 % en 2020, pour atteindre 507,5 millions d'euros. En 2019, les ventes avaient encore diminué de 14 %. Le bénéfice net a ainsi augmenté de 15 % pour atteindre 69,3 millions d'euros.

"Après deux années difficiles au cours desquelles nous avons dû faire face à de graves tensions dans le commerce mondial et à une pandémie sans précédent, la fin de 2020 a marqué un tournant pour Melexis", déclare Mme. Chombar.

De nouveaux produits en 2020

Melexis fabrique principalement des puces pour les voitures. La société affirme que chaque nouvelle voiture contient en moyenne treize de ses puces, contre onze en 2019. Mais lors de la crise du coronavirus, Melexis a également réussi à exploiter de nouveaux marchés. Elle a lancé des produits pour les deux et trois roues, des appareils ménagers et des produits à usage industriel, entre autres.

Au début de cette année, Melexis a enregistré un flux constant de commandes. Elle prévoit d'augmenter les ventes de 15 à 20 % en 2021.

Cela devra être réalisé sous une direction différente. "Au début de ma dix-huitième année en tant que PDG de Melexis, et maintenant que Melexis est de nouveau sur la voie de la croissance, c'est un bon moment pour ce changement", déclare Françoise Chombar.