Le documentaire "Une vérité qui dérange", avec l'ancien vice-président américain Al Gore en vedette, a fortement marqué les esprits de ceux qui l'ont vu. Son hypothèse : il ne reste que dix ans pour sauver la planète. Pour y parvenir, le film conseille notamment à chacun de remplacer ses ampoules à incandescence par des ampoules économiques.

Le géant néerlandais de l'électronique Philips, qui est le numéro un mondial de l'éclairage, a choisi de relayer ce message aux citoyens et aux pouvoirs publics en lançant la semaine dernière à Bruxelles un appel au remplacement de toutes les ampoules à incandescence dans les dix ans à venir. Et ses responsables de préciser que ce débat devrait avoir lieu au niveau européen dans le cadre du plan d'efficacité énergétique de l'Union européenne (UE), qui vise à réaliser 20 pc d'économies d'énergie d'ici 2020. "Près de deux milliards d'ampoules à incandescence sont vendues chaque année dans l'UE. Le gaspillage d'énergie collectif est considérable", affirme Theo van Deursen, le patron de Philips Lighting, tout en précisant qu'il faudra "probablement plusieurs années pour que l'industrie puisse remplacer les ampoules à incandescence par des alternatives en quantités requises".

Retour sur investissement

Qu'en est-il de la Belgique ? Sur les quelque 30 millions d'ampoules vendues chaque année dans notre pays, on estime que seulement 10 pc sont aujourd'hui des ampoules économiques, alors qu'elles sont pourtant sur le marché depuis plusieurs années. Un décollage plutôt timide qui s'explique notamment par une qualité de lumière moindre (même si elle s'améliore) et un prix à l'achat qui reste plusieurs fois plus élevé.

Un simple calcul montre pourtant que les ampoules économiques assurent un rapide retour sur investissement. D'après Philips, le seul remplacement d'une ampoule 100 watts par une ampoule économique 20 watts (offrant un éclairage comparable) permet de diminuer sa facture d'électricité de 12 euros par an, sur base de 1 000 heures d'utilisation par an.

L'Observatoire de la consommation durable a calculé quant à lui que si l'on remplace les 13 ampoules d'un appartement bruxellois de 70 m2 par des ampoules économiques (à 10 euros pièce, ce qui paraît être un prix exagéré), on économise environ 100 euros par an.

Sans parler de toutes les économies de déchets d'emballage pour la collectivité puisque la durée de vie d'une ampoule économique est de minimum 6 ans.