Le secrétaire d'Etat en charge de la Lutte contre la fraude sociale, Bart Tommelein, a décidé d'autoriser les contrôles inopinés au domicile de chômeurs, indiquent lundi les journaux de Mediahuis. L'information a également été relayée par Le Soir. Dans la loi-programme, Bart Tommelein a ainsi supprimé l'obligation, pour les inspecteurs, de prévenir le chômeur d'un contrôle à domicile. Le règlement actuel, introduit en 2000 par Laurette Onkelinx, impose aux inspecteurs de l'Onem de prévenir à l'avance les chômeurs d'un contrôle. Le secrétaire d'Etat espère surtout que la mesure aura un effet dissuasif.

En 2014, l'ONEM a détecté 10.566 cas de fraude à domicile alors que 21.970 contrôles n'ont rien révélé d'anormal.