Ces réductions d'emplois, a indiqué Chrysler dans un communiqué, auront notamment lieu dans cinq usines américaines où de 8.500 à 10.000 emplois seront supprimés et le nombre de rotation réduit.

Elles incluent aussi 1.000 suppressions d'emplois chez les "cols blancs" ainsi que la réduction de 37% du nombre des travailleurs contractuels, dont le nombre n'a pas été précisé. Chrysler, récemment passé sous le contrôle du fonds d'investissement Cerberus, vient de conclure une nouvelle convention sur quatre ans avec le syndicat UAW, qui prévoit que le groupe dépensera plus de 15 milliards de dollars en produits, usines et ingénierie d'ici à 2011.

En février, Chrysler a annoncé un plan de suppression de 16% de sa main d'oeuvre: 13.000 emplois dont 11.000 dans la production.