En 2009, les actions belges dans leur ensemble ont progressé de plus de 30 pc. Toutefois, les gros investisseurs se sont tenus à l'écart du marché bruxellois. Ils sont nombreux à avoir raté la remontée des cours depuis le mois de mars.

Le nombre de transactions en actions hors Bel 20, qui intéressent plus particulièrement les petits investisseurs, n'ont reculé que de 3 pc, contre 23 pc sur le Bel 20, au cours des 11 premiers mois de l'année.