Dans les mois à venir, le réseau évoluera vers près de 80 destinations comme annoncé. Il y en a cinq nouvelles : Bordeaux (France), Francfort (Allemagne) et les villes marocaines de Tanger, Nador et Al Hoceima. Ces derniers mois, Brussels Airlines s'est concentrée sur les vols essentiels, principalement à destination et en provenance de l'Afrique, complétés par une série de vols européens pour nourrir ces voyageurs africains et les ramener chez eux. En février par exemple, le réseau ne comptait que 25 destinations.

En attendant, il semble y avoir une certaine perspective. L'interdiction belge des voyages essentiels a été levée et de plus en plus de personnes se font vacciner. La demande de voyages aériens augmente lentement, selon la compagnie aérienne. Son réseau compte désormais quelque 35 destinations, et 43 autres seront ajoutées dans les mois à venir, principalement des destinations de vacances. L'objectif ultime est d'atteindre 79 destinations.

De nouveau l'Autriche, Israël et l'Écosse

En mai, par exemple, Brussels Airlines desservira à nouveau l'Autriche, Israël et l'Écosse et proposera des destinations supplémentaires en Grèce, en Italie et en Espagne. En juin, la plus grande augmentation est prévue, avec plus de 25 destinations supplémentaires (dont l'Arménie, la Croatie, la Norvège, la Russie et la République tchèque). À la mi-juin, les vols long-courriers vers l'Amérique du Nord seront également relancés. Et à la même période, la fréquence vers les destinations africaines sera augmentée, et Luanda, la capitale de l'Angola, sera également réintroduite dans le réseau.

La compagnie aérienne a également annoncé cinq nouvelles destinations, dont Bordeaux (à partir du 20 juin) et Francfort (à partir du 2 août). Ce dernier a déjà été annoncé : Brussels Airlines reprend deux vols par jour entre Bruxelles et Francfort de la compagnie mère Lufthansa. Les villes marocaines de Tanger et de Nador (toutes deux à partir de fin juin) et Al Hoceima (exclusivement via l'organisation néerlandaise ML Tours) sont également nouvelles.