A peine lancé, l'iPhone d'Apple est menacé de devoir changer de nom. Le groupe Cisco, propriétaire de la marque, a déposé plainte dès le lendemain de la présentation en grande pompe par le patron d'Apple, Steve Jobs, de ce nouveau produit.

Depuis plusieurs années, le nom "iPhone" circulait comme le futur nom du téléphone-baladeur d'Apple, nom qui rappelle le baladeur iPod, grand succès commercial, et son site de musique iTunes. Mais Cisco, propriétaire de la marque iPhone, a souligné mercredi qu'il ne comptait pas y renoncer, expliquant qu'il n'avait jamais répondu positivement aux demandes réitérées d'Apple pour l'utiliser.

En fait, les deux groupes ont négocié intensément ces dernières semaines et jusqu'à lundi dans la nuit, à la veille de la présentation de Steve Jobs, pour conclure un accord. Mais quand M. Jobs est monté sur scène, rien n'était encore signé. Pourtant, juste après le discours, Cisco voulait encore croire l'affaire conclue. Visiblement, Apple a décliné, poussant Cisco à porter l'affaire en justice.

Dans un communiqué, Cisco a indiqué avoir déposé plainte devant un tribunal californien pour "empêcher Apple de violer et de copier délibérément la marque iPhone déposée par Cisco".

Cisco a souligné avoir obtenu cette marque en 2000 après l'acquisition d'Infogear, une société qui détenait déjà les droits sur ce nom. "Infogear a déposé la marque le 20 mars 1996. Linksys, filiale de Cisco, a mis sur le marché une nouvelle gamme de produits à marque iPhone début 2006, et le 18 décembre, Linksys a étendu la gamme iPhone avec de nouveaux produits", explique Cisco.

Les iPhone lancés par Linksys sont des téléphones sans fil qui, par le biais d'un ordinateur, peuvent téléphoner via Internet, grâce à des logiciels comme Skype. "Il n'y a aucun doute que le nouveau téléphone d'Apple est très enthousiasmant mais il ne devrait pas utiliser notre marque sans notre permission", a affirmé Mark Chandler, le directeur juridique de Cisco. "L'iPhone d'aujourd'hui n'est pas l'iPhone de demain. Le potentiel pour la convergence des téléphones de la maison, des téléphones cellulaires, des téléphones du bureau et du PC est sans limite, c'est pourquoi il est si important pour nous de protéger notre marque."

Apple a réagi de façon très confiante à l'attaque de Cisco. "Nous pensons que leur action est idiote", a dit Alan Hely, le porte-parole européen d'Apple. "Nous sommes la première société à utiliser le nom iPhone pour un téléphone mobile. Si Cisco veut nous contester ce droit, nous sommes très confiants dans nos chances de l'emporter." (D'après AFP)

© La Libre Belgique 2007