Cisco Systems a publié mardi des résultats globalement supérieurs aux attentes du marché pour son exercice fiscal 2007 et son 4e trimestre, affichant une croissance des bénéfices plus rapide que celle des revenus. Sur l'ensemble de l'exercice 2007 clos le 28 juillet, Cisco a dégagé un bénéfice net de 7,3 milliards de dollars, en hausse de 31,4 pc sur un an. Parallèlement, le chiffre d'affaires a gagné 22,6 pc à 34,9 milliards de dollars, gonflé par les diverses acquisitions que le groupe a effectuées depuis 2006.

Par action, le bénéfice net hors exceptionnels revient à 1,34 dollar, là où le marché tablait sur 1,33 dollar. Sur le seul 4e trimestre, Cisco a réalisé un bénéfice net de 1,9 milliard, en hausse de 25 pc sur un an, pour un chiffre d'affaires en progression de 18,1 pc à 9,4 milliards. Le bénéfice par action hors exceptionnels ressort à 36 cents, contre une prévision des analystes de 35 cents. Dans son communiqué de résultats, Cisco n'a pas livré de prévisions financières.

Ces résultats ont été publiés mardi peu après la clôture de Wall Street. Durant la séance d'hier, le groupe a vu son action bondir de plus de 5 pc. Vers 18h, Cisco progressait de 5,93 pc à 31,46 dollars. Le PDG du groupe John Chambers a cité, dans le communiqué, "la très bonne qualité d'exécution" dans toutes les activités. Quant à l'avenir, l'équipementier a évoqué les perspectives de croissance autour de la nouvelle génération d'internet, dite "Web 2.0", amenée à "être un marché à l'influence croissante dans le monde des affaires", ce qui représente autant d'opportunités de contrats d'équipements pour Cisco. Depuis 2006, Cisco a multiplié les acquisitions dans le domaine des logiciels et solutions pour entreprises, rivalisant directement des groupes comme Microsoft, Oracle ou même Google.