L'équipementier télécoms américain Cisco va poursuivre sa diversification en rachetant WebEx, leader des logiciels de collaboration en ligne pour les entreprises, pour 3,2 milliards de dollars dette comprise, ont annoncé jeudi les deux groupes. C'est la dernière en date et la plus importante d'une rafale d'acquisitions de Cisco ces derniers mois, toutes visant à développer des solutions sur mesure pour les entreprises : création de sites interactifs, stockage de données sur internet, messagerie sécurisée et, avec Webex, logiciels de collaboration en ligne. Le groupe sort ainsi de son métier de base d'équipementier et vise les clients finaux. Il multiplie d'ailleurs les campagnes publicitaires aux Etats-Unis. Pour racheter WebEx, Cisco propose d'acquérir la totalité du capital pour 57 dollars par action, soit 2,9 milliards de dollars hors dette, soit une prime de 23 pc par rapport au cours de clôture de WebEx mercredi (46,20 dollars). L'opération, approuvée par les deux conseils d'administration, devrait être bouclée d'ici à juillet. WebEx, créé en 1995, est un leader des logiciels de collaboration, disponibles sur internet à la demande (par abonnement), qui permettent aux entreprises de travailler ensemble sur le web : téléconférence sur internet en direct ou asynchrone, partage d'agendas, de documents et d'espaces de travail, contrôle à distance d'ordinateurs via internet ou téléphone portable.

La société compte 2,2 millions d'utilisateurs enregistrés. Cotée depuis 2000, elle emploie près de 2 200 personnes et a réalisé en 2006 un chiffre d'affaires de 380 millions de dollars et près de 50 millions de dollars de bénéfice net. (AFP)