InBev a donc fait son choix vendredi parmi les cinq prétendants à son patrimoine immobilier. Il s'agit de la sicafi Cofinimmo. Les deux partenaires font partie du Bel 20. Dans un communiqué commun, ils précisent que l'accord concerne la vente par InBev Belgium de 90 pc d'Immobrew, une filiale possédant directement 824 cafés et quelques sites immobiliers résidentiels en Belgique et indirectement 245 cafés et quelques sites immobiliers résidentiels aux Pays-Bas. Dont coût, 419 millions d'euros pour ces 90 pc, hors dettes et cash.

Sale and lease back

La structure de la transaction garantit qu'InBev Belgium conservera un intérêt de 10 pc dans Immobrew. Dans le même temps Immobrew conclura des contrats de bail (de type commercial) de 27 ans (avec mécanisme de renouvellement) avec InBev pour un loyer initial de 26,8 millions d'euros par an indexé.

"Les activités d'InBev dans les cafés et les bars constituent une tradition et une force et resteront un facteur clé pour maintenir un lien de contact avec le consommateur. InBev restera le partenaire dédié et le fournisseur des propriétés respectives en Belgique et aux Pays-Bas", insistent InBev et Cofinimmo. La relation commerciale entre les exploitants de cafés et InBev ne changera pas. Cofinimmo s'est engagée à continuer à investir dans les propriétés. L'objectif des deux parties est de maintenir le succès de ce portefeuille".

"L'Horeca en Belgique et aux Pays-Bas reste une priorité essentielle, car c'est l'un des principaux canaux par lesquels nous sommes en connexion avec les consommateurs", a déclaré Stéfan Descheemaeker, zone president pour l'Europe de l'Ouest.

Pour sa part, par cette opération, la sicafi se ménage une source de revenus sûre. A l'image de son portefeuille actuel formé pour l'essentiel d'immeubles de bureaux et de maisons de repos. "Nous sommes ravis d'accueillir InBev en tant que principal locataire privé et à long terme de notre portefeuille, de garantir une source de revenus sûre et de réaliser une plus-value à long terme grâce aux nombreux sites remarquablement bien situés", a ajouté Jean-Edouard Carbonnelle, CFO de Cofinimmo. Nous sommes persuadés que cette diversification augmentera le rendement pour nos actionnaires et créera une meilleure répartition du risque".

La transaction (sous conditions) devrait se clôturer d'ici fin 2007. Elle sera financée exclusivement par de nouvelles facilités de crédit, donc pas par l'émission de nouvelles actions.