Alex Birsan, un chercheur en sécurité, a réussi l'exploit de pirater 35 grandes entreprises high-tech, parmi lesquelles Apple, Microsoft, PayPal, Shopify, Netflix, Tesla ou encore Uber. Pour ce faire, il a tout simplement exploité une faiblesse interne à toutes ces entreprises.

De nombreuses firmes utilisent en effet des codes "open source" afin de créer leurs logiciels. Etant donné que ces codes sont disponibles publiquement et ont déjà été testés, les entreprises gagnent un temps précieux, indique Futura Sciences qui précise que toutes les entreprises complètent bien sûr ces codes par des packages privés.

Pour faire simple, Alex Birsan a introduit un logiciel malveillant dans ces codes open source en se servant du nom des packages privés des entreprises. Ces logiciel malveillants étaient ensuite automatiquement distribués aux entreprises, qui pensaient mettre à jour leurs codes. 

Etant donné qu'Alex Birsan est un "pirate éthique", il a aussitôt prévenu les sociétés concernées, en leur apportant les preuves de son piratage. Pour le remercier, la plupart d'entre elles lui ont offert une belle somme d'argent. En tout, le hacker a ainsi pu récolter 130.000 dollars (soit 107.000 euros). La plupart des grandes entreprises proposent en effet des primes aux programmeurs qui les alerteraient concernant un problème de sécurité.