J'ai démarré mon entreprise: pourquoi payer des cotisations sociales? Comment sont-elles évaluées? Comment les adapter?

Les cotisations sociales représentent un pourcentage des revenus professionnels de l’indépendant. Elles sont calculées sur l’année pour laquelle elles sont dues.

Les indépendants paient des cotisations provisoires qui seront recalculées lorsque les revenus de l’année seront communiqués par l’administration fiscale. Par exemple, les cotisations sociales de 2019 sont calculées sur les revenus de 2019. La base de calcul des cotisations sociales diffère selon qu’il s’agisse d’un début d'activité ou d’un régime définitif.

Durant les trois premières années civiles complètes d'activité, l’indépendant paie des cotisations provisoires basées sur un forfait minimum. Il a la possibilité de demander à cotiser sur un montant supérieur aux forfaits légaux s'il estime que son revenu sera supérieur au revenu de base fixé légalement, qui est de 13.850 € en 2019.

Depuis le 1er avril 2018, l’indépendant qui commence pour la première fois une activité indépendante à titre principal peut, à certaines conditions, payer des cotisations inférieures au forfait minimum pour ses quatre premiers trimestres d’activité.

Après la période de 3 ans, les cotisations sont d’abord calculées sur base des revenus de la 3eme année qui précède (soit 2016) puis recalculées lorsque les revenus de 2019 seront connus ! Evidemment, si ces revenus ne correspondent pas à ce qu’il va gagner cette année, l’indépendant a la possibilité de moduler ses cotisations selon l’évolution de sa situation financière.