Un candidat entrepreneur a tout intérêt à tester son idée avant de se lancer. Le plus simple et le plus instructif est de rencontrer ses clients potentiels. Cette démarche assez simple permet de valider son projet et de le réorienter si nécessaire.

Chaque candidat entrepreneur a intérêt à envisager une rencontre avec ses (futurs) clients. Ces moments de partage sont une mine d’informations pour comprendre les besoins réels de son public cible. Il est possible de récolter de nouvelles idées mais aussi des données objectives quant au prix à pratiquer, aux avantages et aux solutions à proposer. Cela permet aussi de préparer son marketing en maîtrisant le langage qui va parler aux prospects.

Bref, il y a beaucoup à apprendre en passant de l’autre côté du comptoir. Ces informations serviront à définir l'offre, une stratégie de prix et de communication pour toucher au mieux les différents segments de clientèle.

Oser demander

Souvent, la timidité bloque le candidat entrepreneur, qui craint de ne pas trouver les bonnes questions. La méthode à suivre est la suivante. D'abord identifier cinq à dix personnes qui ont des profils, aussi différents que possible, de clients potentiels de la future entreprise. Puis les contacter et leur demander très simplement de consacrer trente minutes de leur temps à vous aider dans votre projet. La réponse est souvent positive.

Lors de l'entretien, l'attitude doit être celle d'un testeur, pas d'un vendeur. L'objectif est d'apprendre, pas de convaincre. La démarche est la suivante :

  • Demander de témoigner de leur utilisation d’un service ou produit similaire à celui de l’entreprise en création.

  • Laisser parler et écouter chaque phrase, chaque problématique rencontrée.

  • Tendre particulièrement l’oreille aux logiques et motivations de chaque personne.

  • Prendre note de ce qui a plu, déplu, déçu ou enchanté, dans l’expérience client.

Il s'agit bien d'une conversation "amicale", pas d'un échange commercial avec un but et une conclusion. La personne rencontrée devient le guide d’une offre à construire. Cette expérience construit l’activité en confrontant les idées de l’entrepreneur et la réalité du marché.