Le brasseur louvaniste a lui-même investi dans les machines, qui doivent produire 500.000 masques chirurgicaux par mois. Selon l'entreprise, il s'agit de l'un des premiers sites de production de masques buccaux de haute qualité en Belgique. Une première cargaison de 300.000 de ces masques sera distribuée aux exploitants de ses cafés et à ses négociants en bière, pour qui le port d'un masque est obligatoire.

Chaque mois, quelque 200.000 masques sont nécessaires pour le personnel travaillant dans les brasseries, bureaux et dépôts à travers l'Europe.

AB InBev proposera la partie restante de la production mensuelle à un bas prix, à ses partenaires comme les cafés.

Le premier lot de masques buccaux est actuellement fabriqué sur un prototype en Allemagne, explique une porte-parole. La machine du fabricant de matelas à Lokeren sera opérationnelle d'ici la fin du mois de juillet. Cette entreprise a pu rapidement adapter sa production grâce à "un certain nombre de similitudes" entre les matériaux utilisés et le processus de production des matelas et des masques buccaux.