ArcelorMittal va imprimer en 3D des appareils respiratoires et des masques en Espagne afin de lutter contre le coronavirus. 

Le géant de l'acier expérimente depuis longtemps l'impression 3D dans le domaine de l'acier. "Mais en ces temps de crise, nous voulons mettre nos moyens à disposition pour aider", a expliqué le directeur Recherche et développement Greg Ludkovsky.

ArcelorMittal collaborre avec des chercheurs, experts médicaux et autorités en Asturies dans le nord-ouest du pays. L'entreprise développe un appareil respiratoire fonctionnel qui peut être fabriqué en une semaine. Les appareils subissent des tests et devront ensuite être approuvés par les autorités.

Une fois cela fait, l'appareil sera utilisé pour maintenir en vie les patients corona souffrant de problèmes respiratoires aigus. L'équipe a également conçu deux types de masques en plastique pour les professionnels de la santé. ArcelorMittal prévoit d'en avoir 4 000 disponibles d'ici la semaine prochaine. ArcelorMittal est détenu par l'Indien Lakshmi Mittal.