Clouée au sol, Brussels Airlines, filiale de Lufthansa, a demandé une aide de 200 millions d'euros à l'État belge, rapportent De Tijd et L'Echo mercredi. La compagnie aérienne "est en discussion avec le gouvernement afin d'obtenir un support de leur part", confirme Brussels Airlines.

Selon De Tijd, Brussels Airlines a demandé dans une lettre au gouvernement une aide de 200 millions d'euros. Tui Fly et Air Belgium auraient également demandé une aide en Belgique et la maison mère Lufthansa a fait de même en Allemagne.

Brussels Airlines a décidé d'annuler à partir de vendredi tous ses vols jusqu'au 19 avril inclus.