Brussels Airlines a décidé d'activer à partir de lundi la mesure de chômage économique temporaire dont il avait fait la demande à la suite de la crise du coronavirus et de ses répercussions sur le secteur aéronautique. 

Cela s'appliquera à l'ensemble du personnel, soit environ 4.000 personnes, et vise à une réduction du temps de travail allant de 20 à 25%, a-t-on appris jeudi auprès des syndicats à l'issue d'un conseil d'entreprise extraordinaire.