Ces licenciements sont la conséquence de la crise du coronavirus et de la baisse du nombre de clients dans les aéroports, a expliqué le syndicat. ACV Puls regrette que la négociation ait été "absolument impossible". "Toutes les propositions pour adoucir les licenciements pour les salariés concernés ont été balayées par la direction car 'trop chères'. Le personnel touché va donc retomber aux mesures minimum prévues par la loi."

Début juin, la direction avait fait part de son intention de supprimer 180 emplois sur les 500 du groupe en Belgique.

En Belgique, Lagardère Travel Retail compte notamment une vingtaine de boutiques hors taxes à l'aéroport de Zaventem et deux à l'aéroport de Charleroi.

© IPMGRAPHIC