Nintendo Benelux ne lancera pas cet été en Belgique les jeux sur smartphone Mario kart tour et Dr. Mario World, rapportent mercredi Het Nieuwsblad, Het Belang van Limburg et Sudpresse. 

La cause est à chercher dans la législation belge en matière de "loot boxes", jugée peu claire par l'éditeur de jeux. Dans un communiqué publié mardi, Nintendo Belgique invoque "une situation ambiguë concernant certaines méthodes de monétisation dans les jeux en Belgique". "Par ailleurs, les futurs titres Nintendo utilisant des méthodes de monétisation similaires ne seront pas lancés en Belgique", ajoute le groupe japonais.

Les "loot boxes" sont en quelque sorte des pochettes-surprises virtuelles et payantes contenues notamment dans certains jeux vidéo. La Commission des jeux de hasard considère qu'il s'agit d'une forme de pari dans la mesure où les joueurs ne connaissent par leur contenu avant de les acquérir.

Pour ces mêmes raisons, deux autres jeux Nintendo, à savoir Animal crossing: Pocket camp et Fire emblem heroes, ne seront plus disponibles dans notre pays à partir du 27 août: il ne sera plus possible de jouer à ces logiciels et ils ne seront plus disponibles au téléchargement.

Du côté du ministre de la Justice, Koen Geens, on souligne que la législation belge est au contraire très claire: il suffit que les éditeurs retirent les "loot boxes" payantes de leurs jeux.