Dans un an, toutes les études notariales du Royaume permettront de créer une entreprise en trois jours. Trois d'entre elles (une en Flandre, une à Bruxelles et une en Wallonie) utilisent déjà la nouvelle procédure électronique qui permet la constitution d'une entreprise dans ce délai réduit. L'aboutissement de cette simplification administrative a été annoncée lundi par le Premier ministre, Guy Verhofstadt, et le secrétaire d'Etat à la Simplification administrative, Vincent Van Quickenborne, au cours d'une conférence de presse organisée au siège de la Fédération royale du notariat belge (FRNB).

Pierre Nicaise, le président de la FRNB, a précisé que dans le courant du mois de juillet, 24 études notariales passeront à l'«e-dépôt», la nouvelle procédure permettant de créer une entreprise en trois jours (lire ci-contre). Jusqu'à présent, il fallait compter 26 jours pour accomplir les démarches ad hoc. Et si l'on remonte un peu plus loin dans le temps, en 2003, pas moins de 56 jours étaient nécessaires! Entre-temps, le gouvernement avait lancé une réforme permettant d'obtenir plus rapidement un numéro d'entreprise, par le biais d'un guichet d'entreprise et de la Banque carrefour des entreprises (BCE).

«Les guichets d'entreprises fonctionnent déjà bien et la nouvelle procédure au niveau des notaires permet d'atteindre le délai de trois jours», s'est réjoui Guy Verhofstadt. «Cela va jouer sur le nombre de «starters» (les entreprises naissantes, NdlR) en Belgique, a-t-il ajouté. Au début des années 2000, on en comptait 48000 par an. L'an dernier, on a recensé 57000 nouvelles entreprises. L'objectif est de dépasser ce chiffre à l'avenir.»

Record européen

Pour illustrer cette tendance, le secrétaire d'Etat Vincent Van Quickenborne a présenté des statistiques concernant le nombre de créations d'entreprises au premier trimestre. On y voit qu'au cours des trois premiers mois de 2006, on a recensé un nombre de «starters» supérieur de 30pc à celui du premier trimestre 2003. Cette année-là, ce chiffre accusait un recul de 45pc par rapport au nombre d'entreprises créées début 1988.

Trois jours pour lancer une entreprise, c'est le plus court délai en Europe. Il faut 8 jours en France, 11 aux Pays-Bas, 18 au Royaume-Uni et 24 en Allemagne, selon l'étude «Doing Business 2004» de la Banque mondiale.

© La Libre Belgique 2006