Les signes de croissance sont tangibles en Italie, en France, au Royaume-Uni et en Chine, tandis qu'au Canada et en Allemagne des signes d'une "expansion potentielle apparaissent", selon l'Organisation de développement et de coopération économiques (OCDE). Une reprise est "clairement visible" aux États-Unis et au Japon et dans les principales économies non membres de l'OCDE, est-il indiqué dans un communiqué.

Selon le texte, ces "signes d'expansion" doivent toutefois être interprétés avec précaution et pourraient être "partiellement" liés à une diminution de la croissance potentielle de certains pays et non à une amélioration de l'activité économique elle-même.

L'indicateur composite avancé pour la zone OCDE a augmenté de 1,3 point en septembre et est supérieur de 3,4 points à son niveau observé en septembre 2008. Pour les États-Unis, cet indice a augmenté de 1,4 point en septembre, supérieur de 1,4 point à son niveau observé un an auparavant. Il progresse également de 1,4 pour la zone euro, supérieur de 6,3 points à son niveau observé il y a un an.

L'indicateur avancé pour la France a augmenté de 1,3 point en septembre, supérieur de 8,4 points à son niveau observé il y a un an. Pour l'Allemagne, il a progressé de 2,0 points, supérieur de 5,7 points à son niveau enregistré il y a un an.