Les résultats des cinq premiers mois de l'année sont appréciables, compte tenu du contexte. Dans un marché en léger recul (les immatriculations de voitures neuves ont baissé de 7 pc par rapport à la même période en 2006), les marques distribuées par D'Ieteren atteignent une part de marché de 20,72 pc, en progression significative par rapport aux 19,43 pc réalisés pour toute l'année passée. "Cette croissance résulte des gains de parts de marché des marques Audi, Skoda et Seat", précise l'administrateur délégué, Jean-Pierre Bizet. "Par contre, Volkswagen est en recul, en raison de retards d'approvisionnement." En fonction des prévisions formulées pour l'ensemble du secteur (environ 495 000 immatriculations de voitures neuves), D'Ieteren maintient son objectif de 20 pc de parts de marché pour 2007.

Les deux autres segments du groupe, à savoir Belron et Avis (respectivement actifs dans le vitrage de véhicules et dans la location auto à court terme), dont les volumes ont également grossi, confirment la tendance positive.

Conclusion : D'Ieteren maintient aussi sa prévision de croissance de 5 à 10 pc du résultat consolidé avant impôt. Jeudi, l'action D'Ieteren a gagné près d'1 pc sur Euronext Bruxelles, clôturant à 338,50 euros.