Le groupe français Danone contrôle plus d'un quart des actions du néerlandais Numico. Lundi dernier, Danone avait lancé une offre publique d'acquisition (OPA) sur Numico, à 55 euros par action. Le groupe français contrôlait le 10 juillet 26,4 pc des actions de Numico, producteur des aliments pour bébés Olvarit, selon l'autorité néerlandaise de contrôle des marchés financiers (AFM).

Aucune information n'était parvenue avant mardi à l'AFM, ce qui signifie que la participation de Danone devait être sous la barre des 5 pc. Selon le trader Rik Zwaneveld d'AFS Brokers, Danone aurait retiré une grosse quantité d'actions du marché. "Mardi, il était question d'un chiffre d'affaires très important. À l'ouverture, il y a eu un gros acheteur qui a acheté au moins 3 millions d'actions à 55 euros", a-t-il indiqué. L'AFM a fait savoir mercredi qu'une entreprise peut acheter des actions d'une entreprise faisant l'objet d'une reprise, après avoir annoncé cette dernière. Indépendamment de ceci, l'autorité de surveillance a annoncé avoir débuté une enquête concernant d'éventuelles fuites avant l'annonce de la reprise de Numico.

En faisant main basse sur Numico, le groupe Danone compte devenir le champion des "aliments bons pour la santé", très rentables. L'opération lui donnerait la taille nécessaire pour se protéger d'une éventuelle OPA hostile. Délesté de ses biscuits, peu rentables, vendus la semaine dernière à l'américain Kraft, Danone mise sur un secteur en pleine croissance afin d'échapper à des prédateurs, tels que Coca-Cola ou PepsiCo, susceptibles d'être tentés par le groupe devenu leader mondial des produits laitiers frais et numéro 2 des eaux en bouteille.

Désormais, au slogan traditionnel de Danone, "apporter la santé par l'alimentation au plus grand nombre" devra s'ajouter "tout au long de la vie", a affirmé Franck Riboud, le PDG de Danone. "À terme, nous vendrons des bénéfices santé, non pas pour guérir, mais pour prévenir", a affirmé le PDG de Danone qui mise sur les recherches du pôle nutrition clinique de Numico pour tenter de retarder la progression de maladies (Alzheimer ou Sida).

Hier, l'action Danone a progressé de 0,46 pc à 58,70 euros. (Belga, AFP)

© La Libre Belgique 2007