Le chiffre d'affaires de Danone a reculé de plus de 9 % au premier trimestre 2021, lesté par la crise sanitaire et des taux de change défavorables, a annoncé le groupe, qui compte sur un retour à une "croissance rentable" au second semestre.

De janvier à mars, Danone a enregistré un chiffre d'affaires de 5,66 milliards d'euros, en baisse de 9,4 %, indique dans un communiqué le géant agroalimentaire, dont l'ex-PDG Emmanuel Faber a été évincé mi-mars.

Son départ était exigé par des actionnaires sur fond de résultats décevants.

"Notre performance du premier trimestre est conforme aux attentes et nous maintenons notre prévision de retour à une croissance du chiffre d'affaires en données comparables [hors effets de périmètre et de changes] dès le deuxième trimestre, et de retour à la croissance rentable au second semestre 2021", soulignent Véronique Penchienati-Bosetta et Shane Grant, qui dirigent conjointement le groupe en attendant qu'un directeur général soit trouvé.

Le groupe prévoit toujours une marge opérationnelle courante "globalement en ligne avec celle de 2020", qui était de 14 % (contre 15,2 % en 2019).

Des investissements malgré tout

Sur le trimestre, la baisse de chiffre d'affaires est ramenée à -3,3 % hors effets de périmètre et de changes.

Le groupe dit pâtir des "effets défavorables liés au Covid" ainsi que de "la base de comparaison élevée" du premier trimestre 2020, marqué par des achats de précaution des consommateurs en passe d'être confinés.

Une nouvelle fois, c'est le pôle Eaux qui enregistre la plus forte baisse (-14,9 %), "toujours pénalisé par des taux de mobilité des consommateurs encore inférieurs aux niveaux pré-Covid".

Le pôle Nutrition spécialisée recule de 11,8 % et celui dédié aux Produits laitiers et d'origine végétale de 6,4 %.

Danone indique par ailleurs avoir finalisé l'acquisition de la société Earth Island, "productrice de la marque Follow Your Heart et pionnière des produits d'origine végétale aux États-Unis".

Il a aussi fini de convertir sa participation indirecte dans le géant chinois des produits laitiers Mengniu en une participation directe, préalable à son désengagement de ce groupe. Danone avait annoncé que les fruits de l'opération seraient reversés "dans leur majorité" aux actionnaires.