"L'opération s'est soldée par un produit de cession brut d'un montant de 58 milliards de yens, soit environ 470 millions d'euros", a fait savoir Danone dans un communiqué.

Plus tôt dans la journée, le groupe français avait indiqué que l'opération "s'inscrit dans le cadre des priorités d'allocation de capital disciplinée de Danone et de renforcement de sa solidité financière".

"Les partenariats commerciaux existants sont maintenus, notamment les joint-ventures en Inde et au Vietnam", a-t-il également précisé.

La collaboration entre les deux groupes a débuté en 2004.

En 2012, la direction japonaise avait indiqué qu'elle ne souhaitait pas que Danone, principal actionnaire d'alors du spécialiste de produits lactés, grimpe dans son capital afin de conserver son indépendance alors que le groupe français envisageait de monter au-delà de 30%.

Danone a ensuite commencé de se désengager, notamment en cédant la majeure partie de sa participation de 21,29% dans Yakult pour environ 1,3 milliard d'euros en mars 2018.

"Le règlement de l'opération aura lieu le 9 octobre 2020", a ajouté le groupe agro-alimentaire.

Fondée en 1935, Yakult a peu à peu étendu son activité centrale de fabrication et de vente de lait fermenté aux produits cosmétiques et à la parapharmacie. Le groupe emploie aujourd'hui près de 3.000 personnes et est présent dans une trentaine de pays.

Avec plus de 100.000 salariés et des produits vendus dans plus de 120 pays, Danone a réalisé un chiffre d'affaires de 25,3 milliards d'euros en 2019.