Entreprises & Start-up

Syndicats et direction de De Lijn dans le Brabant flamand ont trouvé un accord mercredi au sujet des effectifs concernant les contrôleurs. La menace de grève de vendredi est donc levée, indiquent les représentants du personnel.

Le front commun syndical avait déposé un préavis de grève pour le service contrôle et dispatching au sein de De Lijn Brabant flamand pour le 12 juillet, en raison du personnel des contrôleurs en sous-effectifs. 

Une première réunion avait eu lieu le 1er juillet mais sans résultat. Une nouvelle réunion mercredi a porté ses fruits. 

L'accord prévoit une amélioration des conditions de travail, surtout à Dilbeek, ainsi qu'un renforcement des effectifs dans le service concerné. 

"De nouvelles personnes seront engagées en novembre, après une formation avec le Selor", précise un représentant syndical.