Le front commun syndical avait déposé un préavis de grève qui arrivait à échéance ce lundi. Le dialogue social autour du temps de travail du personnel a tourné court.

La centrale d'approvisionnement des supermarchés Mestdagh est à l'arrêt depuis ce lundi matin et au moins jusqu'à 15h, annonce Evelyne Zabus permanente CNE.

En cause, une non-application, de la part de la direction, de la convention signée par la direction et les syndicats de l'enseigne, et plus particulièrement les clauses concernant le temps de travail du personnel, indique le front commun.

"Nous avons eu des discussions au sein d'un bureau de conciliation il y a quinze jours mais la direction est restée sur ses positions. Nous avions donc déposé un préavis de grève et nous mettons la centrale à l'arrêt ce lundi, jusqu'à au moins 15h, heure à laquelle nous avons une réunion avec la direction. Ensuite, nous verrons. J'espère que la direction va prendre conscience des conséquences de sa position", explique Evelyne Zabus.

Les supermarchés sont, eux, ouverts. Tout au plus pourrait-il manquer quelques produits dans les rayons. Mais si la réunion de cet après-midi est un échec, un débrayage généralisé n'est pas à exclure, prévient la permanente syndicale.