Déclaration fiscale 2006: c'est parti!
© Bauweraerts

Entreprises & Start-up

Déclaration fiscale 2006: c'est parti!

Ph.G.

Publié le - Mis à jour le

Une enveloppe brune caractéristique va bientôt tomber dans votre boîte aux lettres, si ce n'est déjà fait. Ceux qui prennent des vacances début juillet ne tarderont pas à l'ouvrir car la déclaration fiscale 2006, portant sur les revenus de l'année 2005, devra être retournée à l'administration fiscale pour le 19 juillet au plus tard. Sauf si l'on passe par un mandataire (comptable, expert fiscal, etc.), lequel a jusqu'au 31 octobre pour remplir sa mission.

Les contribuables les plus zélés peuvent d'ores et déjà remplir leur devoir fiscal par le biais du Tax-on-web, l'application Internet qui permet de remplir et d'envoyer la déclaration «on line». Le ministre des Finances, Didier Reynders, a annoncé hier que le Tax-on-web est accessible depuis le 19 mai pour les fonctionnaires de l'administration fiscale, afin de s'assurer de son bon fonctionnement. Vers 11h, hier, 1 981 fiscards avaient déjà répondu à l'appel. Et depuis hier, minuit, le système est également accessible à tous les particuliers.

«Nous avons reçu la première déclaration d'un particulier à 7h06 », a précisé hier le vice-Premier ministre au cours d'une conférence de presse de présentation des nouveautés de la déclaration fiscale 2006. Dans le courant de la matinée, quelque 60 autres contribuables ont utilisé le Tax-on-web avec succès. «Je ne sais pas si certains parlementaires ne sont pas du lot, dans l'espoir de m'interpeller sur un improbable dysfonctionnement», a lancé, ironique, Didier Reynders.

Délais respectés

Cette année, les effets de la réforme fiscale engendrent quelques modifications dans la déclaration. De nouvelles cases à remplir apparaissent. «Mais c'est en vue de réduire l'impôt», a souligné le ministre des Finances. «Jamais un contribuable ne s'est plaint de devoir remplir une rubrique supplémentaire dans le but de réduire la charge fiscale!», a-t-il plaisanté.

En l'occurrence, la déclaration 2006 reprend les nouveaux montants des réductions d'impôts octroyées pour les investissements consentis en vue de réduire la facture énergétique. On vise ici notamment le remplacement de chaudière, l'installation de panneaux photovoltaïques, l'isolation du toit, l'installation de double vitrage, etc.

La déclaration fiscale tiendra désormais aussi compte d'autres mesures entrées en vigueur l'an dernier. C'est le cas de la réduction d'impôt pour l'acquisition d'une voiture propre, de l'augmentation de la distance maximale pour le calcul de la réduction liée aux trajets domicile-travail autrement qu'en voiture, ainsi que de l'extension de la déduction des frais de garde aux enfants de 3 à 12 ans.

Parmi les nouveautés qui intègrent la déclaration cette année, pointons encore la majoration de la quotité exemptée d'impôt de 2 450 € pour ceux qui accueillent un ascendant chez eux, l'augmentation du montant de l'épargne-pension (780 € en 2005), le décumul de toutes les prépensions et la réduction d'impôt pour les heures supplémentaires. Le dépliant qui accompagne la déclaration explique toutes les nouvelles mesures dans le détail.

Et les délais? «Tous les enrôlements seront effectués dans les temps», assure le ministre des Finances. «Et tous les formulaires de déclaration ont également été envoyés dans les délais.» Enfin, pour ceux qui éprouvent des difficultés à remplir leur déclaration, un service d'aide est accessible via les coordonnées ci-dessous.

© La Libre Belgique 2006

A lire également

Libre ECO

Immobilier pour vous