Citizenfund

On en parlait dans notre précédente newsletter: BulkBar, jeune pousse bruxelloise qui a développé un distributeur zéro déchet d’encas sains pour les entreprises, a reçu le soutien financier de la coopérative de financement participatif Citizenfund. Deux autres start-up à impact ont reçu un coup de pouce de Citizenfund. Il s'agit de Novacitis et Coucou. Les trois jeunes pousses ont eu l’occasion de se présenter aux coopérateurs de Citizenfund lors d’un événement en ligne. Ces mêmes coopérateurs ont ensuite eu l’occasion de voter pendant 10 jours sur le site de Citizenfund. Bulkbar a récolté 85% de votes positifs, Novacitis 73% et Coucou 98%. “Ces trois entreprises s’inscrivent dans ce que nous appelons l’économie du bien commun et entendent résoudre un ou plusieurs problèmes lié à notre système de production et de consommation”, commente Alain Boribon, co-fondateur du Citizenfund. Ces trois projets rejoignent les 12 start-up financées précédemment par le Citizenfund : urbike, Incredible Company, Wilfried, CinéCité, Give a Day, Happy Hours Market, Waio, NewB, BC Materials, Incofin, Entusia et Sonian Wood Coop.

Bsit/Urbantz

On a appris, cette semaine, que Dimitri De Boose, CEO et cofondateur de l'application collaborative de baysitting Bsit, avait décidé de rejoindre la scale-up bruxelloise Urbantz (active dans l'optimisation de la livraison de colis). En fait, il s'agit d'un retour aux sources puisque Dimitri De Boose figurait, en 2015, parmi les cofondateurs d'Urbantz (avec Jonathan Weber, Mélanie Applincourt et Michael Darchambeau, notamment). C'est François Jacquemart, qui fut le premier employé de Bsit, qui prend la succession au poste de CEO. François Jacquemart notre premier employé, qui a joué tous les rôles dans Bsit est le nouveau CEO. "J'ai toujours mes parts dans Bsit et pleine confiance dans l'équipe en place. Bist va bientôt repartir de plus belle avec les levées des restrictions liées au Covid", nous a fait savoir Dimitri De Boose, lequel devient "Head of Product" chez Urbantz.

Mockmate

Le Belge Waina Landauro, diplômé de la Louvain School of Management et "serial entrepreneur" (Azurent, LevaiCorp, ...), s'est exilé à Barcelone depuis 2019. L'an dernier, il y a créé la start-up Mockmate. Elle aide les demandeurs d’emploi à s'entraîner pour leurs entretiens d'embauche et les entreprises à sélectionner plus rapidement les candidats grâce à l’intelligence artificielle. Bonne nouvelle pour Mockmate: elle vient de faire son entrée au sein du portfolio de Techstars (Berlin). Considéré comme le plus grand accélérateur de start-up au monde, Techstars propose à la fois un programme de mentorat de 3 mois et un investissement de 120.000 dollars dans les start-up acceptées. Techstars accepte seulement 1% des candidatures. Mockmate est actuellement utilisé par neuf entreprises, quatre universités et près de 3.000 demandeurs d’emploi.