Delhaize : le calme dans la tempête

Entreprises & Start-up

monique baus

Publié le

Delhaize : le calme dans la tempête
© BELGA

Le groupe Delhaize garde le cap, aux Etats-Unis (où il réalise 70 pc de son chiffre) et en Belgique. Pierre-Olivier Beckers (CEO du groupe) et Michel Eeckhout (patron de Delhaize Belgique) lèvent le voile sur les clés de cette incroyable solidité.

Les temps sont durs pour l'action Delhaize (moins 13 pc en cinq jours...) A quoi imputez-vous ce revers ? Et vous inquiète-t-il ?

Nous sommes massacrés par le marché, sans autre raison que la situation du dollar et les difficultés de l'économie américaine. Face à cette extrême nervosité, il faut répéter que nous sommes solides. Et notre force ne se base pas sur les résultats d'un ou deux trimestres. Nous continuons à investir pour préparer l'avenir à long terme.

Précisément, Delhaize poursuit sa stratégie en Belgique, notamment de réductions de prix en magasin. Dans le contexte actuel, comment est-ce possible tout en maintenant vos marges ?

Grâce au plan de compression de coûts "Excell 2008-2010". Il est basé sur deux axes. Le premier est l'augmentation du chiffre d'affaires. Il s'agit, là, d'augmenter encore la présence des marques Delhaize, d'améliorer la perception de notre positionnement "prix" (nous avons baissé les prix de 600 produits en janvier puis de 200 autres en mai), et d'aider nos affiliés à améliorer leur chiffre (toute une série d'initiatives sont prises pour les assister, par exemple dans la sélection de leur assortiment). Toujours pour augmenter le chiffre d'affaires, nous accélérons les ouvertures de magasins en Belgique, avec 50 à 55 nouveaux d'ici la fin de l'année.

Tout cela représente encore des dépenses : cela n'explique toujours pas comment vous parvenez à réduire vos prix en augmentant vos performances...

C'est le deuxième volet d' "Excell 2008-2010". Il concerne l'amélioration de l'efficience et doit permettre plusieurs dizaines de millions d'euros d'économie (NdlR : 60 millions d'euros à l'échelle du groupe, d'après le rapport annuel).

Primo, dans les magasins où une meilleure gestion de la productivité passe par l'installation du self-scanning et du self-paiement, de la commande assistée par ordinateur, ou encore par la mise en rayon des marchandises dans leurs cartons d'origine, ce qui nous permet déjà une économie considérable. Autre axe : l'amélioration des manquants. Nous avons importé des Etats-Unis un programme pour gérer la disponibilité des produits.

Secundo : nous agissons au niveau de la logistique avec de nouveaux entrepôts automatisés. C'est un progrès considérable, surtout en ce qui concerne les produits frais. Les livraisons sont plus rapides et les trajets des camions ont été réduits de deux millions de km !

Tertio, il y a un gros programme de réduction des frais de fonctionnement. Chaque année, ils coûtent un milliard de dollars au groupe (transpalettes, néons, papier, etc). De nombreuses mesures visent à les réduire (imprimantes communes au lieu d'individuelles, etc).

Où en est-on du lancement de l'étiquetage nutritionnel "Guiding Stars" en Belgique ?

Il est confirmé pour l'année prochaine, dans le cadre de notre stratégie de différenciation durable basée sur le mieux-être et la santé. Le principe sera le même que celui qui a fait ses preuves aux Etats-Unis : entre zéro et quatre étoiles pour évaluer la qualité nutritionnelle des aliments. Comme là-bas, le système doit être scientifiquement validé. Nous travaillons actuellement à l'élaboration de la formule qui permettra de traduire la valeur nutritionnelle en étoiles, car les recommandations sanitaires ne sont pas les mêmes en Europe que là-bas. Aux Etats-Unis, les produits "étoilés" ont connu une croissance plus rapide que les autres (y compris nos marques propres). Il apparaît qu'environ un client sur deux utilise le programme. D'ailleurs, le succès est tel que nous venons de créer une société chargée de vendre la licence "Guiding Stars" aux chaînes qui pourraient être intéressées. Et il y a déjà des candidats.

A lire également

Libre ECO

Immobilier pour vous